journée de sensibilisation sur les dangers d’internet et le respect de la vie privée

support_lqdn_250_B

Bien que très peu informés concernant leurs droits et les pratiques utilisées par des sociétés qui prétendent nous rendre la vie plus facile, les Burgiens ont été dans la majorité plutôt étonnés de savoir ce que devenaient leurs informations après avoir fait une simple recherche sur Google ou avoir « liké » un article sur Facebook, même sans l’avoir lu entièrement.

Les échanges avec les personnes rencontrées traitaient essentiellement de sociétés américaines comme Google ou Facebook qui depuis la loi du Patriot Act  peuvent récupérer des informations privée sans difficultés. Nous avons essayé de militer contre ces pratiques depuis quelque temps.

Depuis la situation est devenue encore plus critique. Notre très cher président François Hollande a « promulgué  la loi de programmation militaire « . Cela implique :

  • la capture en temps réel d’informations et de documents (qui « peuvent être recueillis sur sollicitation du réseau et transmis en temps réel par les opérateurs aux agents mentionnés ») auprès aussi bien des hébergeurs que des fournisseurs de service.
  • de requérir ou capturer des « informations ou documents traités ou conservés par leurs réseaux ou services », et non plus seulement des données de connexion.
  • l’élargissement de la liste des administrations qui peuvent requérir ces interceptions ou captures, par exemple au ministère de l’économie et du budget.
  • l’élargissement des finalités de ces mesures à la sauvegarde du « potentiel scientifique et économique de la France » et à la prévention « de la criminalité ou de la délinquance organisées ». ( source LQDN )

Pensant que les révélations d’Edward Snowden allaient mobiliser les citoyens français , pensant qu’une loi du Patriot Act à la française ne pouvait nous arriver, à nous, le pays des droits de l’Homme, nous n’avons pas su nous protéger contre ces pratiques. Cette journée d’information a tout de même sensibilisé les passants aux dangers d’ Internet.
Il est encore temps de poursuivre la mobilisation en faisant pression à notre gouvernement qui ne respecte pas notre droit fondamental de vie privée et en utilisant des alternatives (crypter ses informations, sécuriser ses données…)

Pour tout renseignement, n’hésitez pas à contacter l’association SMALL AXES : smallaxes@hush.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s