Collectif Solidarité migrants de l’ ain

 

Collectif Solidarité Migrants :

Small Axes fait partie du Collectif Solidarité Migrants de Bourg en Bresse depuis près d’1 an,  Jusqu’a présent Les demandeurs d’asiles vivaient dans les anciens locaux de l’adapei.

Ceux ci était vouer a la destruction. Ce lieu avait été Réquisitionner par le Collectif Solidarité Migrants face au manque d’alternative du prefets de l’ain et du maire de Bourg en Bresse .

Les choses se sont  compliqué ses dernier temps..

« Les demandeurs d’asile ont été expulsés des locaux de l’Adapei (rue Seguin -Cénord) le mardi 22 juillet à 6h du matin. Ils n’ont pas eu le temps de rassembler tous leurs bagages. Ils ont été « déposés » à la zone commerciale de la Neuve comme on se débarrasse de jeunes chats ou chiots en forêt ou sur une aire d’autoroute. Certains n’ont pas eu le temps de récupérer leurs papiers ou médicaments qui sont restés dans les locaux devenus inaccessibles et maintenant murés. Journée de errance

Nuit dans des locaux de l’évêché.

Mercredi 23 juillet, nuit au square Joubert devant la Préfecture sur des cartons.

Jeudi 24 juillet, installation au camping sur des emplacements mis à disposition par la mairie de Bourg. Les tentes (petites tentes basses de 2 ou 3 places) ont été fournies par le Secours Populaire.

Vendredi 25 juillet, Emmaüs apporte un complément de petites tentes

Samedi 26 juillet averses orageuses !!!

Les articles de presse : Le Progres ci-contre et Voix de l’Ain

Jeudi 31 juillet, Les meubles, dont des frigo emmurés dans les locaux de l’Adapei sont transportés à Emmaüs. Lors de l’expulsion et du murage immédiat du bâtiment le mardi 22 juillet, l’électricité a été coupée et la police n’a pas pris le soin de faire vider les frigos. C’est donc de la pourriture ambulante que les transporteurs ont du transporter. Les frigos sont inutilisables. Cliquez sur l’image pour agrandir l’article du Progres

Vendredi 1 août Le Secours Catholique 01/Caritas écrit au Préfet de l’Ain Lire la lettre source attac

 

La situation en octobre 2015

 

Un an après l’expulsion du square des Quinconces, une dizaine de migrants s’installent dans les anciens locaux d’Emmaüs.

Sur place : deux bâtiments.

L’un d’entre eux a été équipé par le collectif de deux sanitaires, d’eau courante et de 4 panneaux solaires afin de pouvoir alimenter en électricité quelques lampes à basse consommation et quelques prises.

Ce hangar a été divisé en plusieurs petites cabanes, grâce à des planches, des palettes et des portes improvisées, afin de donner un peu plus d’intimité aux familles.

 

Hiver 2016

A la base, deux familles étaient dans le hangar. Pour le chauffage, un poêle à bois a été installé.

Suite à des procédures de sortie de CADA (Centre d’Accueil Demandeurs d’Asile), d’autres personnes ont rejoint ce lieu.

 

Début de l’été 2016

Une 40aine de personnes occupe les locaux. Au fur et à mesure des arrivées, de nouvelles cabanes de fortune se construisent à l’intérieur du hangar.

Malheureusement, pas de moyen de réaliser des travaux pour ajouter de nouveaux sanitaires, car pas d’accès à l’eau.

 

En parallèle, il faut savoir que d’autres familles ou personnes migrantes sont hébergées par des particuliers.

 

Rentrée 2016

Les deux hangars Emmaüs abritent 74 personnes.

 

Mais d’autres personnes sont arrivées : 49 migrants dont 30 enfants se sont installés dans un ancien bâtiment de l’ADAPEI abandonné (juste en face). Dans ces locaux, ni sanitaires, ni eau courante, ni électricité.

 

Après avoir été délaissé par les pouvoirs publics, le collectif Migrants continue de s’organiser : il apporte l’aide « de base » : couvertures, matelas, vêtements, eau, scolarisation des enfants, nourriture … et soutien moral.

 

 

 

Le Collecti solidarité migrants de l’ain est a l’initiative d’une pétition qui demande au prefet de respecter la loi et non la detourner !

Small Axes fait partie du Collectif Solidarité Migrants de Bourg en Bresse depuis près d’1 an ,  la situation des demandeurs d’asiles n’a pas évolué et au contraire c’est degradés !   l’expulsion des demandeurs d’asile  a compliquer  c’est pour cela que nous sommes à l’ initiative d’une pétition demandant au préfet d’appliquer la loi

je vous invite donc à prendre part contre l’injustice en signant cette pétition.

http://www.avaaz.org/fr/petition/Monsieur_le_Prefet_de_lAin_FRANCE_NOTRE_DROIT_DASILE_est_en_danger/?cxayicb

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Regroup plusieur organisation de

RESF  0 1 / Ligue des Droits de l’Homme/ Cimade /Comité de Vigilance à l’égard des Demandeurs d’Asile/ Emmaüs/ ATTAC/ Union Syndicale Solidaires /CGT Educ’action Ain/ FSU / SNUIpp/NPA / Parti Communiste Français/ Les Alternatifs / Parti de  Gauche/ Small Axes /…

 

6 commentaires

  1. quand je lis l’article concernant l’autorisation d’un squatt de 43 kosovars dans une propriété privée non occupée, ou les propriétaires doivent payer l’electricité alors que ces personnes touchent environ 718€ par mois , j’ai peur, très peur. Nos parents âgés ont travaillé toute leur vie pour acquérir un bien au risque de le voir squatter, alors qu’eux mêmes ne touche pas cette somme, mais on acquis un bien à force de sacrifice. Je suis profondément choquée. Nous nous bossons, cotisons, n’avons aucuns droits que des devoirs envers les uns et les autres. Nous payons tous car nous travaillons, nous aidons nos enfants et nos parents, jusqu’ou tout cela va-t-il aller ? Si nous on part de France serons nous considérer comme des migrants avec des droits, j’aimerai bien le savoir car dans ce cas je pars tout de suite. Et vous votre maison, votre jardin, vos propriétés sont elles squattées ?????? Trop c’est trop. J’arrive à la retraite et j’ai peur de tout ça, en tant qu’association on dirait que vous n’avez plus de limites, vous nous culpabilisez, alors que nos enfants n’ayant aucun droit galèrent, car malheureusement pour eux, leurs parents travaillent pour nourrir, loger, habiller tous ces gens. Mes parents vivent dans l’angoisse, ils ont 85 ans, et eux n’ont jamais rien demandé. Allez-vous occuper les chambres vides de leur maison qu’ils ont mis 25 ans à payer, tout ça parce qu’ils ne sont plus que 2 et que la maison est trop grande ?????Je reçois une fois par mois nos parents, oncles et tantes âgés de + de 80 ans, pour eux c’est l’angoisse, car les femmes âgées gagnent 580€ par mois car elles ont fait des ménages toute leur vie, leurs maris ouvriers, donc petite pension de reversion. C’est ça que vous défendez!!!!!!!!!!! Je suis choquée.

  2. Madame,
    D’où tenez-vous l’information que les personnes qui « squattent » votre propriété, touchent environ 718 euros par mois? Je peux vous rassurer ce n’est pas le cas. Je me pose la question sur l’intérêt qu’on les personnes qui vous ont donné une telle fausse information.
    Si la question de justice, d’équilibre, d’égalité de traitement pour que tous puissent vivre sereinement vous intérresse, je vous invite à élargir vos sources d’information pour éviter d’en propager qui aboutissent à mettre de l’huile sur le feu.

    Bernadette Perraud, membre du collectif soutien aux migrants.

  3. oui evidement que ces immigrés clandestins font pitié. Mais ne devrions nous pas plutot aider notre famille? ou nos amis, nos voisins, notre quartier et notre village? il y a deja bien assez a faire. Ces clandestins ont fuit leur pays pour une utopie, celle du riche europeen qu’ils voient a la television.
    Nous sommes en periode de recession economique ou le chomage augmente. De quelle maniere allez vous les faire travailler sachant cela? alors meme qu’ils ne parle pas le francais? par contre ils connaissent bien nos loi d’aide financiere grace aux associations collabos qui pillent nos biens acquis a la sueur.
    Je n’ai aucune estime pour ces gens qui pour la plus part sont des migrants economiques, et d’autres ont abandonné leur pays occupé militairement. Ce sont pratiquement tous des hommes de 15-45 ans dans la force de l’age qui ont abandonné leur famille et leur pays, ce sont des laches

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s