Pour une enquête transparente après les attentats de Paris

L’Assemblée nationale a voté aujourd’hui la loi sur l’état d’urgence, choisissant la restriction des libertés au lieu du bilan critique après les attentats du 13 novembre. (cf le communiqué de LQDN http://www.laquadrature.net/fr/etat-urgence-etat-policier )

Il devient urgent d’appeler la représentation nationale à la raison et à une action intelligente en exigeant l’ouverture d’une commission d’enquête parlementaire d’investigation avec des auditions transparentes afin de faire un point global sur les diverses lois antiterroristes et sur le renseignement votées depuis 5 ans, qui ont progressivement mis notre pays dans un régime de surveillance, de censure et de suspicion menant paradoxalement au pire attentat commis sur le sol français depuis la seconde guerre mondiale.

Après les attentats de janvier 2015, une proposition de commission d’enquête parlementaire demandée par des députés écologistes et UMP avait avorté. C’est aux citoyens d’exiger aujourd’hui, alors que le gouvernement a choisi l’état d’urgence, une enquête approfondie et porteuse de solutions d’avenir. C’est aux parlementaires de prendre la charge de la lucidité et l’analyse nécessaires à un travail de fond sur les questions de surveillance, de sécurité, mais aussi de règlement de fond de la question du terrorisme.

Plus d’informations :

Publicités